Récital lyrique avec Gina Tronel le 19 décembre 2017

Le Mardi 19 Décembre 2017 Le Cercle du Pont des ArtsMonies a présenté un

Récital Lyrique avec GINA TRONEL et Dimitri MALIGNAN

Thème de la soirée :
« RÉCITAL LYRIQUE ET PIANISTIQUE »

Mozart : Aria: « Vorrei Spiegarvi, Oh Dio! »
Haendel : Alcina : « Tornami a Vagheggiar » (Morgana)
Strauss : Ariane à Naxos : « So war es mit Pagliazzo… » (Zerbinetta)
Saint-Saëns : Parysatis : Le Rossignol et la Rose
Debussy : Le vent dans la Plaine – Préludes pour Piano, (1er Livre)
Debussy : Clair de Lune – (Quatre Chansons de Jeunesse)
Debussy : Clair de Lune – (Suite Bergamasque, pour piano)
Milhaud : À Cupidon (Quatre Chansons de Ronsard)
Stravinsky : Le Rossignol – (Le Chant du Rossignol)
Prokofiev : Féérie d’Été & Amoroso (Suite pour Piano d’après « Cendrillon »)
Delibes : Lakmé – « Où va la jeune Hindoue »

Gina Gloria Tronel débute ses études musicales au Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud où elle s’est formée dans les classes de piano, danse classique, formation musicale et au chœur d’enfants
par lequel elle a pu participer sur scène, dès son plus jeune âge, à de grandes œuvres du répertoire lyrique au sein de l’Opéra National de Bordeaux.
Ces expériences l’ont orientée naturellement vers l’apprentissage de l’art lyrique auquel elle s’initie tout d’abord auprès de Mme Elena Vassilieva à Paris.
En 2012, elle est admise à l’Université Nationale de Musique de Bucarest dans les classes de Mme Eleonora Enachescu et Mme Bianca Manoleanu.
Par cette formation, Gina Gloria Tronel a pu soutenir de nombreux concerts dans l’enceinte de l’Université mais aussi dans d’autres lieux prestigieux comme la Philharmonie George Enesco de Bucarest,
la Philharmonie Paul Constantinescu Ploiesti, la Philharmonie Oltenia Craiova, l’Opéra National de Bordeaux.
Depuis 2015, elle collabore avec l’Opéra-Comique de Bucarest où elle a débuté dans le rôle de La Reine de la Nuit – Die Zauberflöte, Mozart; le rôle de Despina – Cosi fan tutte, Mozart; le rôle de Blonde –
Die Entführung aus dem Serail, Mozart; et dans le rôle de Madame Herz – Der Schauspieldirektor, Mozart.
En 2016, elle remporte le Premier Prix et le Prix Spécial pour l’interprétation d’une mélodie de Paul Constantinescu au Concours National Paul Constantinescu de Ploiesti,
le Prix « Jeune Espoir » du Concours International de Chant Robert Massard de Bordeaux,
le Premier Prix au Concours National Mihail Jora de Bucarest, et le Prix Spécial du Jury au Concours International de Marmande.
En 2017, en parallèle avec ses études en Master à l’Université Nationale de Musique de Bucarest, Gina Gloria Tronel débuta une collaboration avec l’Opéra National Roumain de Cluj-Napoca
où elle se produisit dans l’opéra pour enfant Le Chat Botté du compositeur roumain Cornel Trailescu dans le rôle duChat Botté.
Parmi ses autres projets, elle prépare de nombreux concerts en Roumanie mais aussi en Europe grâce au Premier Prix qu’elle a obtenu au Concours National Mihail Jora de Bucarest,
ainsi qu’un récital au mois de mai à l’Opéra National de Bordeaux, mais aussi à Paris, Copenhague, Konzerthaus Berlin,
à la Philharmonie de Craiova pour la Messe en si mineur de Bach, et en Hollande pour le Stabat Mater de Pergolesi.
A l’automne elle intègre le Conservatoire Royal d’Anvers en Belgique dans la classe de Gary Jankowski pour sa deuxième année de Master et se perfectionne auprès de Abbie Furmanski et John Norris à Berlin.

Dimitri Malignan est né en 1998 à Paris. Il est le petit-fils du compositeur et homme de théâtre roumain Henry Malineanu, et c’est naturellement qu’il débute le piano à l’âge de 5 ans.
Depuis 2011, il est l’élève de Ludmila Berlinskaia à l’Ecole Normale de Musique de Paris « A.Cortot ». En avril 2017, à 19 ans, il remporte le « Prix Cortot »,
la plus haute distinction accordée par l’Ecole, qui couronne le titulaire du Diplôme Supérieur de Concertiste de piano obtenu à l’unanimité avec les félicitations du jury.
Dimitri poursuit parallèlement son apprentissage au Conservatoire Royal de La Haye avec Naum Grubert.
Il est lauréat de plus de 20 concours internationaux, parmi lesquels : le Concours « Mihail Jora », Bucarest, Roumanie (2016, 1er Prix) ; le Concours « Anton Garcia-Abril »,
Teruel, Espagne (2011, 1er Prix) ; le Concours « Bradshaw & Buono », New-York, États-Unis (2010, 2ème Prix) ; le Concours d’Osaka, Japon (2009, 3ème Prix).
Dimitri s’est produit dans le cadre de festivals en France tels que « La Clé des Portes » (2014, 2016), « Les Nuits du Piano » (2016), « Spiriades-Sur-Seine », (2015),
mais aussi en Russie au Musée National Tchaikovsky à Klin (2014).
Cette année il jouera aux festivals « Chopin » de Nohant, « Nuits musicales du Rouergue », « Un piano sous les arbres » à Lunel-Viel…
Il donne régulièrement des récitals partout en France, et ses engagements à l’étranger cette année l’amèneront à jouer à Bucarest, Londres (St Martin-in-the-Fields), Berlin,
Copenhague, Oslo, Chisinau, Monaco… Il attache toujours une importance particulière à la cohérence et à la variété de ses programmes.
Il s’est perfectionné lors de Classes de Maître avec de grands pianistes tels que Angela Hewitt, Abdel Rahman El Bacha ou Dmitri Alexeev. Il est très proche du pianiste et professeur Jean-Paul Sevilla.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.