Soirée consacrée aux FORMES POPULAIRES du 17 mars 2016

Le 17 Mars 2016, Jay Gottlieb a présenté au Cercle du PONT des ARTS’MONIES un récital consacré aux

« FORMES POPULAIRES »

Les liens entre musique populaire ou traditionnelle et les musiques dites « savantes » sont nombreux et prolifiques. Si des accords de Satie ou des harmonies de Debussy se sont retrouvés dans le jazz du monde entier, d’autres ont fait des emprunts à la chanson, au jazz ou au rock…Les échanges existent dans les deux sens. Ce programme exalte cette cassure de barrières entre les salles de concerts et les musiques du monde.

Jay Gottlieb.

 

PROGRAMME :

  • 8 Préludes Erik SATIE (1866-1925)–Prélude du « Fils des Etoiles »
  • Claude DEBUSSY (1862-1918)–Ondine
  • Maurice RAVEL (1875-1937)–Prélude
  • Charles KOECHLIN (1867-1950)–Le Chant du Chevrier
  • Francis POULENC (1899-1963)–Improvisation No. 13
  • Federico MOMPOU (1893-1987)–Prélude No. 2
  • Maurice OHANA (1914-1992)–Prélude No. 9
  • Alberto GINASTERA (1916-1983)–Danse Créole
  • Erwin SCHULHOFF (1894-1942)–Tango
  • Aaron COPLAND (1900-1990)–Blues
  • Karen TANAKA (1961)–
Techno Etude No. 2
  • Bruno MANTOVANI (1974)
–Jazz Connotation (composé pour Jay Gottlieb)
  • George GERSHWIN (1898-1937) Embraceable You Someone to Watch Over Me The Man I Love I Got Rhythm

Une centaine de participants avaient tenu à assister à cette soirée, qui se déroulait dans un très confortable appartement parisien du 7eme ardt.

Après avoir remercié les participants d’avoir été nombreux à répondre présents à cette soirée, Daniel Guillaume et Jean-Charles Goldstuck introduisent Jay Gottlieb.

Jay Gottlieb entre en scène

de G a D : C.Hoen, Comtesse Tolstoï, Lady Scott, N.Poncet, J-B Brosse, Jay Gottlieb, D.Guillaume, JC Goldstuck et P.Laval

de G à D: A.Sémichon, D.Delpierre, M.Lang, C.Hoen, Comtesse Tolstoï, N.Poncet, G-A Patard, princesse C.Gallitzine, N.Cayard

Jay Gottlieb

…Jay Gottlieb présente le programme des oeuvres qu’il se propose d’interpréter….

…au cours de ce récital, Jay a su, une fois de plus, faire preuve de l’étendue de son extraordinaire talent…

.. profitant d’une petite pause en cours de récital, Daniel Guillaume présente Madame Jeanine Warnod (fille d’André Warnod, le critique d’art qui, en 1925, a créé de toutes pièces le terme d’ »Ecole de Paris« , pour désigner le regroupement des nombreux artistes étrangers en séjour dans la capitale)…

…ensuite, Allicent Ratzlaff et Patrick Laval évoquent « Pudeur et Passion « , dramaturgie évoquant la vie du compositeur Sergueï Vassilievitch Rachmaninov dont ils sont les interprètes….

IMG_3915

Allicent et Patrick Laval

…. Jay Gottlieb sous les applaudissements du public, marquant la fin du récital.

 

 

IMG_3924

la famille Perrin-Monlouis fait partie des fidèles participants des soirées du Cercle du Pont des Arts’Monies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La réception a ensuite été clôturée par le traditionnel buffet dînatoire, au cours duquel les participants ont pu échanger leur enthousiasme.


 

Jay Gottlieb

Jay Gottlieb

Jay Gottlieb

Né à New York, Jay Gottlieb fait ses études à la High School of Performing Arts, à la Julliard School et à l’Université de Harvard dont il est diplômé « Master of Arts » et où il a également enseigné.

Ancien élève de Nadia Boulanger, il a travaillé avec de nombreux pianistes ou compositeurs (Robert Casadesus, Yvonne Loriod, Olivier Messiaen, Maurice Ohana, Georges Aperghis, Luciano Berio, Pierre Boulez, John Cage, György Ligeti…)

Lauréat de la Fondation Yehudi Menuhin, Jay Gottlieb est titulaire du Prix de la Fondation Rockefeller (New York) et de La National Endowment for the Arts (USA). Il a remporté de nombreux prix internationaux et a joué avec le Boston Symphony Orchestra, des membres du New York Philharmonic et de l’Orchestre de Paris… Il donne régulièrement des conférences, stages, et master classes sur divers aspects de la musique des XXe et XXIème siècles (Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Julliard School, Ecole Normale de Paris, Schola Cantorum, Conservatoire Américain de Fontainebleau…).

En décembre 2015 il a été, aux côtés de Martha Argerich, membre du jury du Concours International de Piano au Japon.

Jay GOTTLIEB a été nommé par les Etats-Unis pianiste officiel afin de représenter la musique américaine dans le monde entier. Il figure dans le « World Who’s Who of Musicians » et dans « Who’s Who in American Music ».

jay concours hamatsu

Martha Argerich, aux côtés de Jay Gottlieb en décembre 2015

 

 

 

 

 

photos © Carole Louvet


 

LIVRE D’OR de la Soirée « FORMES POPULAIRES »

Vous avez participé à la soirée « FORMES POPULAIRES » ?

Vous avez la possibilité de laisser un commentaire ci-dessous… pour nous faire revivre…ou partager ce que cette soirée vous aura inspiré !

Merci de votre participation


3 Commentaires

  1. TOUBOUL MARLENE

    Daniel GUILLAUME est un excellent organisateur
    Bravo

  2. Super soirée.
    Jay est un pianiste très talentueux que j’apprécie énormément.
    Un grand merci aux organisateurs.

  3. Merci pour cette soirée qui fut un réel moment de plaisir.
    Bravo aux organisateurs pour la qualité de cet événement et à l’interprété pour sa virtuosité, sa pédagogie et sa bonne humeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.